Արագ հղում

Yerevan Brusov State University of Languages and Social Sciences

 



Դուք այստեղ եք` Գլխավոր » Category Table » French

French

Նամակ գրել Տպել PDF
Fransia

Université linguistique d’État V. Brusov

d’Erevan



L’histoire de l’Université linguistique d’État V.Brusov d’Erevan débute en 1935. En 1940, cinq ans plus tard, l’institut fut réorganisé et appelé dès lors Institut pédagogique russe d’État


En 1970 à l’Institut pédagogique d'État des langues russe et étrangères V.Brusov fonctionnaient les facultés suivantes:

  • Faculté de la langue russe et de littérature;
  • Faculté de la langue russe et des langues étrangères;
  • Faculté d’anglais;
  • Faculté de français et d’allemand;
  • Faculté de la langue russe et de littérature par correspondance.

Le 14 mai 1985, pour sa qualité de formation des enseignants et son apport dans le développement de la science l’Institut fut décoré de l’Ordre de l’Amitié des Peuples. 10 ans plus tard, le 17 mars 1995, l’institut fut rebaptisé l’Université des langues étrangères d’État V Brusov d’Arménie, et sur la décision du gouvernement de la RA en l’an 2000 elle devient Université linguistique d’État V.Brusov d’Erevan.

En 2004 l’Université a adopté un nouveau système éducatif selon les réformes du processus de Bologne: 4 (Licence) + 2 (Master).

Actuellement à l’Université fonctionnent trois facultés en licence:

  • Faculté des Langues Étrangères;
  • Faculté de la Communication Interculturelle;
  • Faculté des langues russe et étrangères.


Master

Relations internationales,
Tourisme international,
Etudes européennes,
Linguistique,
Linguistique et Communication Interculturelle,
Langue étrangère et littérature,
Traduction et interprétation,
La langue russe et la littérature,
Gestion publique,                                                        
Journalisme.

En 2013, à l'Université Brusov  ont étaienet lancées trois nouvelles filières francophones de niveau master assurées par des enseignants-chercheurs spécialistes des domaines et disposant d'une longue expérience de l'enseignement, ouvrant des perspectives professionnelles grâce à une spécialisation en TIC et TICE. La responsable des programmes de masters francophones est K.Grigoryan.

Les spécialités et les spécialisations de l’Université sont mises en conformité aux critères de l’enseignement à l’échelle internationale.

Depuis sa création l’Université a formé plus de 50000 spécialistes d’allemand, d'anglais, d’espagnol, de français, d’italien, de russe, de sciences politiques, de tourisme international, de journalisme international, etc.

Au cours de son histoire l’Université a su réaliser des objectifs visés à la contribution à la promotion des langues et des cultures des différents peuples.



Chaire de français de l’Université linguistique d’État V.Brusov d’Erevan

L’ambition de la Chaire de français de l’Université linguistique d’État V.Brioussov d’Erevan est de contribuer à la promotion de la langue et de la culture françaises en Arménie. Ses enjeux et perspectives résultent de la stratégie de l’Université, qui envisage la formation des spécialistes compétents, la promotion de la Francophonie, dont la mission est la propagation de la diversité des langues et des cultures dans le monde entier, ainsi que la mise en place des projets, visant à la diffusion des valeurs culturelles et scientifiques à l’intention du public francophone en Arménie.

Le berceau de la chaire de français de l’Université linguistique d’État V.Brusov d’Erevan est le département des langues étrangères créé en 1936 au sein de l’Institut pédagogique fondé en 1935 où à partir de 1936 a été mise en place la filière d’allemand, et l’année suivante, celles de français et d’anglais, transformées en facultés depuis 1948.

Au cours de son histoire la direction du département a été assumée par des spécialistes compétents. Un des fondateurs et la première responsable du département de français a été Lidia Krievs.

Durant les premières décennies de ses activités le corps enseignant se voit compléter par des spécialistes qualifiés, dont la plupart formés en France, au Liban et en Egypte, parmi lesquels A. Bayramian, G.Chahinian, A.Eghiaian, A.Minassian, G.Vahramian, A.Sulahian, I.Eritsian, D.Abrahamian, D.Petrossian, V.Stépanian, D.Makarian, E.Sarguissian, M.Manoukian, A.Makarian, A.Sahakian, S.Sislian, E.Andréassian, L.Outoudjian, S.Manoukian, A.Aghavélian, A.Nazarian, G.Adamian, T.Soguikian, H.Kuréghian, L.Grigorian, A.Dermedjian, G.Chahinian, D.Yagmadjian, K.Tchavouchian, B.Tchavouchian et autres encore.

Dans les années 1949-1950 la direction du département est assumée par Evguenia Khachaturova, revenue en Arménie, après avoir terminé ses études postuniversitaires à l’institut pédagogique d’État des langues étrangères Maurice Thorez de Moscou.

Après la soutenance de sa thèse de doctorat en 1949 à l’institut pédagogique d’État des langues étrangères Maurice Thorez de Moscou Margarita Hayrapétian revient à Erevan et en 1950 se voit charger de la direction du département et reste en cette fonction jusqu’à 1977.

De 1978 jusqu’à 1984 Abraham Vardapétian, docteur ès lettres, maître de conférence, exerce les fonctions du responsable du département.

Depuis 1984 jusqu’à 2005 la direction du département est réalisée par Aram Barlézizian, docteur ès lettres, professeur.

De 2006 jusqu’à 2009 la chaire de français est dirigée par Naïra Manoukian, docteur ès lettres, professeur agrégé.

De 2009-2010 Donara Ghazarian docteur ès lettres, maître de conférence, prend la tête du département.

En 2010 Melanya Ghazarian, docteur en linguistique, professeur agrégé est nommée responsable intérimaire de la chaire. 

En 2013 Naïra Manoukian, 
docteur ès lettres, professeur agrégé est nommée responsable de la chaire. 

La preuve irréfutable d’un travail fructueux et du dévouement du département est toute une pléiade de diplômés de haute qualité parmi lesquels on peut citer l’académicien, docteur ès lettres, professeur Edouard Atayan; docteur ès lettres, professeur Armand Nazarian; docteurs ès lettres, maîtres de conférence Hakop Arakélian; Noraïr Santrossian, Aram Minassian, Martiros Minassian et autres,  savants éminents, connus non seulement en Arménie mais aussi à l’étranger. Actuellement nos diplômés déploient leurs activités pluridimensionnelles dans les différentes sphères de la vie sociale, économique et politique de l’Arménie.

En 1965 sur la décision du Comité d’État du Conseil des ministres de l’Arménie pour l’enseignement  secondaire et supérieur et dans le but d’améliorer la formation des professeurs des langues étrangères, ainsi que du renforcement des travaux scientifiques à l’Institut pédagogique d’État des langues russe et étrangères V.Brioussov, a été fondé le département de philologie romano-germanique. Toujours dans le même but et sur l’ordre du Ministère de l’enseignement supérieur et secondaire professionnel de l’Union Soviétique en 1966 le professeur Tousset-Maurice, citoyen de la République Française a été engagé à l’institut en tant que professeur de français. Depuis 1971 le département a accueilli des conférenciers et des assistants français qui ont enseigné la pratique de la langue aux étudiants de la filière française: Annie Mahé, Serge Venturini, Marguerite-Elyse Foulkier et autres.

La chaire a toujours entretenu de bonnes relations avec les Universités francophones. Les étudiants de la section française et  les professeurs de la chaire ont eu la possibilité de passer des formations dans les établissements francophones de l’Union Soviétique, ainsi que dans certaines universités françaises. Les professeurs du département M.Hayrapetian, A.Sahakian, A.Vardapétian, A.Nazarian, G.Adamian, V.Stépanian, H.Kuréghian ont fait  leurs études postuniversitaires à l’institut pédagogique d’État des langues étrangères Maurice Thorez et y ont soutenu leurs thèses de doctorat. En 1975 les étudiants A.Hakobian, filière franco-allemande, ainsi que  Ch.Kalantar, filière franco-russe, ont eu la possibilité de passer leurs stages en France. Les professeurs A.Aghavélian, G.Adamian, L.Outoudjian, S.Manoukian, A.Nazarian, G.Adamian, V.Stépanian, H.Kuréghian, M.Manoukian et autres ont été envoyés en mission à l’institut pédagogique d’État des langues étrangères Maurice Thorez de Moscou, G.Abrahamian à l’institut pédagogique d’État des langues étrangères de Kiev, S.Manoukian à l’institut pédagogique d’État régional de Moscou N.Kroupskaya, M.Manoukian, à l’Université Stendhal Grenoble 3, etc.                                          

Aujourd’hui avec le soutien de l’Ambassade de France en Arménie, de l’AUF et du CREFECO les professeurs du département de français bénéficient des stages de perfectionnement dans les universités francophones: CCIP, Université de Rouen, Université Paris XII, Université Lusiana Blaga de Sibiu, Centre universitaire des études françaises de Grenoble, etc. Les professeurs du département participent aussi aux formations offertes par le CNF d’Erevan inauguré officiellement le 30 octobre 2008. Le centre  s’efforce de répondre aux besoins de la communauté d’enseignants, de chercheurs et d’étudiants francophones des établissements, membres de l’AUF en Arménie et propose un ensemble de formations ouvertes et à distance (FOAD). Ces formations, proposées sous la forme d’ateliers, sont généralement organisées à la demande de l’université.

Depuis sa fondation la chaire de français fait preuve d’une grande activité dans deux axes principaux: la pratique et la théorie de la langue française. Les cours sont dispensés non seulement à l’intention des étudiants de la filière française mais également à ceux dont la première langue de spécialité est l’allemand ou l’anglais. Les professeurs du département de français enseignent dans toutes les Facultés de l’Université.

Le contenu de la formation en licence et en master dispensée par la chaire de français est constitué du tronc commun qui est complété par les cursus optionnels, choisis conformément aux spécialisations et qui inclut des cours pratiques et théoriques.

Les disciplines qui forment le tronc commun en licence sont: français pratique (compréhension orale et écrite, production orale et écrite), français deuxième/troisième langue étrangère, grammaire pratique, phonétique pratique, traduction, lexicologie du français, stylistique française, phonétique théorique, grammaire théorique, l’histoire de la langue française, la philologie romane. Les disciplines suivantes forment le corpus optionnel: assimilation du vocabulaire dans l’enseignement du français, adverbialisation des adjectifs et le problème de l’homonymie, particularités du vocabulaire du français parlé, phraséologie du français contemporain, les périodes principales du développement de la culture française, les deux plans de l’énonciation (discours/récit), le français comme source de l’enrichissement du vocabulaire du moyen arménien, problèmes d’interprétation des documents littéraires médiévaux, traduction littéraire, traduction des textes politiques, réception esthétique du texte littéraire, francophonie et mondialisation, le découpage administratif de la France actuelle: aspects historique et culturel.

Le tronc commun des disciplines dispensées en master comporte des cours théoriques (problèmes d’interférence linguistique, typologie contrastive, école française de la sémiotique, école française de la traductologie) et pratiques (écrit académique, français deuxième/troisième langue étrangère, FOS /français juridique, français du tourisme, français des relations internationales, français des affaires/, traduction du texte publicitaire, traduction des textes littéraires, traduction des textes scientifiques, traduction des textes juridiques, traduction consécutive). Les cours optionnels proposés en master sont: étude comparée des images archétypales dans la poésie française et arménienne, manifestations linguistiques de la rationalité et de l’émotivité en français et en arménien, intégration européenne, structures européennes, socio-anthropologie de la communication interculturelle, école française de l’analyse du discours politique, analyse linguistique du texte littéraire, aspects linguistiques de la culturologie. Les méthodes et les outils d’enseignement se renouvellent constamment.

Outre l’activité pédagogique le corps enseignant du département de français de l’Université fait des recherches scientifiques dans différents domaines linguistiques. Les champs des intérêts scientifiques et méthodologiques du département de français sont:

1. Linguistique romane

  • Problèmes de lexicologie du français moderne;
  • Problèmes de stylistique;
  • Grammaire théorique.

2. Linguistique comparative

  • Linguistique du texte;
  • Théorie et pratique de la traduction;
  • Typologie contrastive des langues;
  • Lexicographie.


Coopération internationale

Coopération interuniversitaire

Coopération interdépartementale

Coopération avec les établissements de l’enseignement secondaire

Les publications récentes

Panorama des événements importants

La vie estudiantine


Les journées de la Francophonie à l’Université


 

Comme les autres membres de la grande famille francophone, l’Université Linguistique d’Etat V. Brioussov célèbre solennellement les journées de la Francophonie.

Chaque année, dans le cadre des Journées de la Francophonie, le Département de français organise un colloque international intitulé «Le Miroir linguistique de l’Univers».

Le colloque est devenu traditionnel et réunit des linguistes de différentes universités francophones et il est suivi de la publication des actes.


Journées de la Francophonie 26-31 mars 2010

Journées de la Francophonie 12-21 avril 2011

Journées de la Francophonie 21-29 mars 2012

Le mois de la Francophonie de 14 mars à 5 avril 2013




ԲաններԲաններ
Բաններ
Բաններ
Բաններ
Բաններ
Բաններ
Բաններ